La consultation médicale autour des habitudes de vie

Palais du Luxembourg - Salle Monnerville 19 septembre 2012

Les habitudes de vie (nutrition, activité physique, sommeil et stress, notamment) ont un impact majeur sur la santé. Des études scientifiques ont montré que deux tiers des décès prématurés avant 65 ans pourraient être évités en limitant des facteurs de risque bien identifiés (sédentarité, déséquilibres alimentaires, surpoids, tabac, alcool…).

Cela vaut tant pour les personnes en bonne santé que pour les autres. Pourtant, en France, la prévention reste le « parent pauvre de notre système de santé » alors que la consultation médicale en est un formidable vecteur dont l’importance pourrait être amplifiée.

Comment faire en sorte que la prévention puisse s’inscrire dans un parcours de santé ?

Comment responsabiliser les citoyens par rapport à leur capital santé ? Comment sensibiliser davantage de médecins à une médecine préventive individualisée ? Comment permettre à la prévention d’être non seulement reconnue mais surtout mise en œuvre par les pouvoirs publics ?

Toutes ces questions sont au cœur des interventions présentées lors des deux tables rondes, dont vous pouvez retrouver la fidèle retranscription  ci-dessous.