Christian Remesy

Aujourd’hui, même pour acheter un ingrédient de base, le consommateur se trouve face à des rayonnages pléthoriques. Que pensez-vous de cela : est-ce une chance ou un piège ? 

C’est très certainement un piège car la plupart des consommateurs ne sont pas suffisamment éclairés et ils peuvent mettre des produits superflus dans leur caddy.

Quels conseils pratiques pouvez-vous donner aux français pour mieux choisir demain ?

Tout d’abord, il est intéressant d’essayer de classer l’offre alimentaire en 4 catégories :

  • les produits végétaux (fruits, légumes, céréales, légumes secs, graines, produits oléagineux) qui peuvent être quotidiennement consommés.
  • les produits animaux dont les produits laitiers, à consommer avec modération.
  • les produits d’épiceries : sucre, sel, matière grasse,…en faisant des choix judicieux pour équilibrer les acides gras essentiels.

Avec ces 3 catégories, on peut aisément avoir un caddy équilibré.

  • Cela dit, il existe également une 4ème catégorie d’aliments : les produits industriels dont il faut éviter la surconsommation…

Une bonne connaissance de cette catégorisation d’aliments, permet d’effectuer des choix judicieux.

Souhaitez-vous faire passer un message particulier ?

Nous avons parlé ici de choix personnels mais on peut aussi raisonner collectivement…
En effet, on peut, par ses choix, influencer les pratiques agricoles, faire évoluer les démarches agroalimentaires,… Nos choix peuvent également impacter sur l’environnement. Dans cette optique, s’engager vers une alimentation durable semble vraiment intéressant et important.

Nutritionniste et directeur de recherche de l’unité Maladies métaboliques et micronutriments, à l’INRA, Christian Rémésy est l’auteur de plus de 150 articles scientifiques et d’ouvrages : Que mangerons-nous demain ?, Alimentation et santé et Les bonnes calories.