Quand il s’agit de promotion de la santé, un texte fondateur revient toujours : la Charte d’Ottawa (1). Il s’agit d’un texte adopté le 21 novembre 1986 par l’Organisation Mondiale de la Santé à l’issue de la première Conférence internationale pour la promotion de la santé.

Il définit le but de la promotion de la santé comme étant « de donner aux individus davantage de maîtrise de leur propre santé et davantage de moyens de l’améliorer. Pour parvenir à un état de complet bien-être physique, mental et social, l’individu, ou le groupe, doit pouvoir identifier et réaliser ses ambitions, satisfaire ses besoins et évoluer avec son milieu ou s’y adapter ».

Il pose également les conditions indispensables à toute amélioration de la santé que sont : se loger, accéder à l’éducation, se nourrir convenablement, disposer d’un certain revenu, de bénéficier d’un écosystème stable, de compter sur un apport durable de ressources et d’avoir droit à la justice sociale et à un traitement équitable (1). Tous ces éléments ont été repris en 2015 dans les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) pour 2030 du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) (2).

Pour permettre « de réduire les écarts actuels dans l’état de santé et de donner à tous les individus les moyens et les occasions voulus pour réaliser pleinement leur potentiel de santé » (1), la Charte d’Ottawa propose 5 axes d’action :

– l’élaboration de politiques publiques saines en inscrivant la santé à l’ordre du jour des décideurs politiques de tous les secteurs et à tous les niveaux ;

– la création d’environnements favorables dans une approche socio-écologique de la santé ;

– le renforcement de l’action communautaire avec participation effective des individus à toutes les étapes d’une intervention (définition des priorités, prise de décision, élaboration, mise en œuvre) ;

– l’acquisition d’aptitudes individuelles ;

– la réorientation des services de santé pour aller plus loin que leur mission première purement curative.

Les participants à la Conférence s’engagent enfin concrètement pour la mise en œuvre de toutes ces préconisations et lancent un appel pour une action internationale.

A l’aube de la célébration des 30 ans de ce texte, il est utile à chacun (individus, décideurs, acteurs de terrains, professionnels, etc.) de faire le bilan sur le chemin parcouru et celui restant pour atteindre pleinement les objectifs fixés par cette Charte.

 

Auteur : Laetitia Satilmis, Interne de Santé Publique et Médecine Sociale, Lyon
Présidente – Collège de Liaison des Internes de Santé Publique

 

Références

 

  1. Organisation Mondiale de la Santé. Charte d’Ottawa [Internet]. 1986. Disponible sur: http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0003/129675/Ottawa_Charter_F.pdf
  2. Appui à la mise en oeuvre des Objectifs de Développement durable [Internet]. UNDP. [cité 22 juill 2016]. Disponible sur: http://www.undp.org/content/undp/fr/home/librarypage/poverty-reduction/undp-support-to-the-implementation-of-the-2030-agenda.html