Médecins, associations de patients, universitaires…, se sont réunis ce jeudi 7 avril, à l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé, pour poser les conditions d’une médecine globale intégrant pleinement les thérapeutiques non médicamenteuses validées.

Cette journée qui a réuni près de 300 participants a donné lieu à l’appel de Casablanca : un engagement pour que le trépied « Nutrition, activité physique, gestion du stress/sommeil », tel que défini par la HAS dans son rapport de 2011, soit pleinement intégré dans les formations des professionnels de santé et les parcours de soins des patients.

 

 

 

 

PATCHWORK

Médecins français, marocains, universitaires, responsables de structures de santé… ont débattu ensemble tout au long de cette journée dédiée à la prévention.